l'apprenti maman cosmétique pendant la grossesse

S’il y a bien une période pendant laquelle la femme devrait avoir la main légère sur l’utilisation des cosmétiques, c’est pendant la grossesse. En effet, tout produit que nous appliquons sur notre peau se retrouvera en partie dans notre sang. Pendant la grossesse, il est d’autant plus important de contrôler ce qui y circule que le bébé est directement nourri par ce biais. En plus de cela, l’immunité de la femme enceinte baisse naturellement pendant la grossesse afin d’accepter le fœtus (article sur les hormones ici). Ce phénomène la rend sans conteste plus vulnérable aux attaques extérieures.

 

Que contiennent vraiment nos produits cosmétiques ?

Ils contiennent des produits appartenant à une catégorie que l’on appelle perturbateurs endocriniens. Ce nom un peu obscur et que l’on entend pourtant de plus en plus, désigne tout simplement des agents chimiques qui ont un effet néfaste sur votre système hormonal dont ils peuvent à terme, altérer les fonctions.  Parmi ces perturbateurs endocriniens on retrouve :

  • Les parabènes
  • Le MIT (Méthylisothiazolinone)
  • Les émulsifiants
  • Les sels d’aluminium

Où se cachent ces perturbateurs endocriniens ?

Malheureusement, on les retrouve un peu partout ! L’industrie cosmétique les a semés à peu près dans tous les produits conventionnels tels que les gels douche, les dentifrices, des déodorants, et bien sûr le maquillage. Ils sont généralement utilisés pour rendre le produit plus « efficace » et plus agréable à l’odeur. Pendant la grossesse, il est essentiel de surveiller ce qui entre dans notre corps pour le bien-être de notre tout petit.

 

Mais alors que faire ?

Si vous êtes habituée au maquillage, vous pourrez bien entendu continuer de vous maquiller. Néanmoins la grossesse serait l’occasion rêvée d’opérer un renouvellement de votre collection. Vous pouvez par exemple opter pour des marques bio, qui certifient ne pas contenir tous ces produits. En voici quelques exemples qui sont commercialisés dans la plupart des magasins bio, parfois même en grande surface : Dr Hauschka, Avril, Lavera, Zao, mais il en existe bien d’autre encore ! Vous pouvez également profiter de la période de la grossesse pour faire une pause de maquillage et laisser reposer votre peau, mais aussi retrouver votre vous et vous trouver belle au naturel (retrouvez mon article sur les astuces pour se sentir belle enceinte ici) !

Du côté des gels douche et shampoings, il est également préférable d’opter pour des marques moins agressives pour votre peau. En plus de cela, votre peau aimera tout particulièrement les produits surgras qui n’assècheront pas votre peau. Quelques exemples de marques : Lavera, Weleda, Emma Noël, Cattier… Encore une fois, en magasin bio vous trouverez encore plus de choix et sans aucun doute votre bonheur !

Enfin, concernant les déodorants et les dentifrices, c’est encore une fois la même affaire. Il faut tant que faire ce peut, bannir les produits contenant de l’aluminium (pour les déo) et du fluor (pour les dentifrices). Pour cela, les magasins bio regorgent de produits qui font très bien l’affaire. Pour ma part j’utilise un dentifrice de la marque Lavera. Côté déo, je le fais moi-même ! La recette est simple :

  • Quatre cuillères à coupe d’huile de coco
  • Deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • Quelques goûtes d’une huile essentielle de votre choix (pour moi c’est citron)

Et vous obtenez un déodorant qui vous dure 6 mois et dont l’efficacité est redoutable. C’est le bicarbonate de soude qui se charge d’absorber toutes les mauvaises odeurs. Ce déodorant a l’avantage de ne pas bloquer la transpiration : il se contente de neutraliser les mauvaises odeurs sans toxicité pour votre organisme. Prix de reviens : 1€ le pot.

 

Le mot de la fin

l'apprenti maman

Pour conclure sur une note un peu plus personnelle, j’ai fait le choix de ne pas du tout utiliser de maquillage pendant ma grossesse. Lorsque j’étais adolescente et jusqu’à il y a 3 ans, je me maquillais tous les jours… Jusqu’au jour où je me suis aperçue que je me trouvais laide sans maquillage. Je n’osais plus me montrer sans au moins un peu de mascara et de rouge à lèvres. Cette idée m’a effrayée. Je voulais être bien dans mes baskets et voilà que j’avais besoin d’enfiler un masque pour me sentir bien en société. J’ai décidé de réduire petit à petit, pour arriver au stade où je n’appliquais du maquillage que pour des sorties au restaurant, ou des soirées. Je suis ne pas du tout contre le maquillage. Je suis pour que l’on se sente belle telle que l’on est.

Cela ne m’a pas paru difficile de tirer un trait sur le maquillage pendant la grossesse, puisque je n’en portais déjà presque plus. Pendant ce processus j’ai également pris conscience de la toxicité de tous ces produits, mais aussi de la cruauté qui se cache dans les coulisses. J’ai décidé d’étendre ma réflexion à l’ensemble des produits que j’utilise sur mon corps : savon, shampoings, déodorant, dentifrice. Pour les soins quotidiens sur ma peau, j’utilise tout simplement de l’huile végétale.

Rendez-vous sur Hellocoton !

    2 commentaires

  1. Nous les Mamans 6 novembre 2017 at 23 h 11 min Répondre
    Je trouve que tu as tout à fait raison! Je faisais déjà attention aux produits que j'utilisais avant ma grossesse, mais être enceinte m'a encore plus ouvert les yeux. Le produit que j'ai vraiment banni pendant la grossesse c'était le vernis à ongles! Déodorant, soin du corps, du visage, etc... J'étais déjà passé au bio. Depuis, comme toi je fais moi même mon déodorant, et ma BB crème également! Bise

Leave a Comment